fbpx
Isabelle Dinckel - 06 75 06 04 25 - Gestalt psychothérapie - Ateliers - Bienveillance - Soutien
Chères belles âmes,
 

Je pense à vous et je vous souhaite une très belle année 2021.

J’ai cet élan de vous souhaiter de vivre pleinement, d’incarner votre véritable nature, libre et joyeuse, authentique.
Là où j’en suis aujourd’hui, je suis convaincue que nous SOMMES libres. C’est le paradoxe de la liberté : à la fois nous aspirons à accéder à cet état, ET nous sommes DÉJÀ libres. 
Ah ah ! J’adore cette idée !
De mon point de vue, nous sommes déjà libres. La liberté est notre nature.
Et en même temps, il y a des freins à la vivre pleinement.
Pourquoi ?
Parce que nous avons, en nous, ces freins que sont : nos peurs, nos croyances, nos blessures, notre difficulté à réguler nos émotions, et tous nos mécanismes limitatifs. Freins issus de notre histoire, de notre vécu, de ce que nous avons introjecté de limitatif, venant de notre environnement.
Pour les émotions, je vais donner un exemple : si vous avez de la difficulté avec la frustration, alors vous risquez de galérer à respecter vos limites, ou à respecter les limites des autres. Et ça, ce n’est pas la liberté. C’est une prison qui a des conséquences dans les relations et la santé.
La bonne nouvelle, c’est que ces freins n’enlèvent rien à notre PLEIN potentiel authentique et joyeux.
Et la bonne nouvelle n°2, c’est que nous pouvons nous délester de ces freins.
Whaaaa… OUI, nous pouvons faire cela. Nous sommes libres de le faire.
Nous ne sommes pas responsables de notre vécu d’enfant, mais nous sommes responsables de ce que nous décidons d’en faire ici et maintenant.
Chacun/e est libre et responsable de ce qu’il/elle fait de sa vie. 
Chaque chemin est unique et singulier.
Nous pouvons choisir de ne rien changer, et c’est ok.
Mais si nous décidons vraiment de changer, en authenticité, alors, alors… nous pouvons le faire.
C’est bon ça, n’est-ce pas ?

Alors voilà, si vous aspirez véritablement à vivre pleinement, je vous souhaite de vous alléger, de lâcher vos vieilleries obsolètes et vos boulets au pied, vos vieux sacs à dos trop lourds, de respirer à pleins poumons, et de danser joyeusement votre vie, celle qui vous convient à vous, chaque bonheur est unique.
 

Et pour finir, je vous souhaite surtout, surtout…. tout ce qu’il y a de mieux pour vous !

 
De tout cœur,