fbpx
Isabelle Dinckel - 06 75 06 04 25 - Gestalt psychothérapie - Ateliers créativité - Coaching

 
Bonne année !
 
 
C’est avec grande joie que je vous souhaite une très belle année 2020 !
Je vous souhaite tout ce qu’il y a de mieux pour vous !
 
 
Oh je pourrais vous souhaiter d’être vrai/e, authentique, d’être libre, de bien vous connaître, de vous comprendre et vous accepter tel/le que vous êtes, de vous réaliser, de prendre votre place, d’oser vous montrer tel/le que vous êtes de vous déployer dans vos pleins potentiels… Et bien sûr : la santé, la paix, la joie, l’amour, l’harmonie, la fluidité…
Et quelque part, je vous le souhaite.
Mais…
 
 
En vrai, je me dis qu’il n’y a que vous qui sachiez vraiment ce qui est bon et juste pour vous. Alors je me demande et je vous demande :
Qu’est-ce que qui est le mieux pour vous pour 2020 ?
Si 2020 était la meilleure année que vous n’ayez jamais vécue jusque-là, il s’y passerait quoi ?
Qu’est-ce que vous voulez ?
De quoi avait vous vraiment envie ?
De quoi avez-vous vraiment besoin ?
Qu’est-ce qui vous ferait vraiment vibrer ?
Qu’est-ce que vous voulez vraiment ?
Qu’est-ce qui vous rendrait heureux/se ?
Qu’est-ce qui vous mettrait en joie ?
ça peut être des « grandes » choses et des « petites » choses.
Si vous vous autorisiez à rêver, là, ici et maintenant, à imaginer ce qu’il y a de mieux pour vous pour 2020, vous imagineriez quoi ?
 
 
Vos partages sont les bienvenus.
Je les lirais avec plaisir et intérêt véritable.
 
 
De tout cœur, merveilleuse année à vous !
 
 
Isabelle
 

B🌞njour à toutes et à tous,
⛄ Je vous souhaite une bonne fin d’année 2019  ❄
🌲Une année qui se termine, c’est une gestalt qui se termine.
Une année remplie d’expériences. Une belle occasion de faire un bilan pendant ces quelques jours, avant de repartir dans une nouvelle énergie, une nouvelle gestalt, avec de nouvelles belles intentions pour vous.
 
Idée de cadeau que vous pouvez vous offrir à vous-même :
A vous qui passez 24h/24 avec vous !
Vous pouvez vous poser tranquillement et vous poser ces questions :
Qu’est-ce qui a été BON pour vous cette année ?
Qu’est-ce qui vous a mis/e en contact avec votre liberté, votre authenticité, la joie, le plaisir, la sérénité, le BON, l’épanouissement ? A quels moments vous êtes-vous senti/e vous réaliser, ou être à votre place ? Dans quelles expériences vous êtes-vous senti/e être au bon endroit au bon moment ? Ou en accord avec vous-même ? Qu’est-ce qui vous a aidé/e à mieux vous connaître vous-même ? A plus prendre soin de vous  🤗? A vous sentir en acceptation, en paix avec vous-même ? Quelles belles expériences auriez-vous envie de revivre ? ça peut être des choses simples.
Ces moments-là sont importants. c’est BON de les identifier et les intégrer.
Et de même pour ce qui a été mauvais pour vous*. Identifier le mauvais pour soi* permet de bien s’affirmer dans nos « Je ne veux plus… ». Pour nettoyer et s’ouvrir  plus tard aux « Je veux… ». Alors… Oser vous dire à vous-même (ça restera entre vous et vous) : Qu’est-ce qui a été négatif pour vous cette année ? Qu’est-ce qui vous a pompé votre énergie ? Qu’est-ce qui vous a fait vous sentir mal ? Qu’est-ce qui pourrait vous faire dire : « Ah ça ! Plus jamais ! ». De quoi vous ne voulez plus dans votre vie ?
* NB :  Ce qui est bon/mauvais pour vous ne l’est pas forcément pour quelqu’un d’autre. C’est tout la subtilité de cet éclaircissement. Plus vous vous positionnerez en authenticité, et plus vous pourrez vous alléger et vivre dans votre vie ce qui vous correspond vraiment.  🌟 C’est ça aussi prendre sa vie en main, prendre sa responsabilité.
Beau cadeau à se faire à soi-même, n’est-ce pas ? 🎁
Bien clôturer une expérience, c’est BON pour bien ouvrir une nouvelle expérience, plus positive et créatrice 🐬
Alors de tout cœur, je vous souhaite une très belle fin d’année !
Bien à vous 🌟,
Isabelle

 

FILM – L’infinie puissance du cœur

FILM – L’infinie puissance du cœur

 

DÉCOUVREZ LE TRÉSOR QUI EST EN VOUS !

C’est le cas de le dire : ça me tenait à CŒUR de partager ce film avec vous !
C’est une invitation à ouvrir votre cœur.
Quelles est votre perception du cœur ?
Une pompe qui irrigue, en sang et oxygène, votre corps entier ?
Oui, mais pas que !
Grâce à ce film, vous allez (re)découvrir que ce merveilleux organe est bien plus que cela. Que la science d’aujourd’hui rejoint les grandes sagesses anciennes : le cœur est… hi hi… je ne vais pas spolier le documentaire… !
Alors, si le cœur vous en dit…
.

Film hautement inspirant.
Il aide à vivre plus de BON dans sa vie, plus de moments « remplis », « pleins », habité/es par l’âme, la vibration du cœur, la meilleure version de soi. Peu importe le nom qu’on lui donne.
Il s’agit d’amener tout ce BON, dans son quotidien.
Penser avec son cœur
Sentir avec son cœur
Comprendre avec son cœur
Parler avec son cœur
Agir avec son cœur
C’est ce qui fait toute la différence !
C’est ce qui ouvre les portes du bien-être et du bonheur <3

Je vous souhaite le meilleur.
De tout cœur,

Isabelle

 

RÉSUMÉ :
« Le réalisateur du film « LE SECRET » nous offre ce film unique qui transforme notre vision
de la vie grâce à l extraordinaire puissance du cœur.
Avec les plus grands maîtres des traditions spirituelles du monde tels que Paulo
Coelho, Maya Angelou, Deepak Chopra, Isabel Allende et Eckhart Tolle, véritables
sources d’inspiration, ce film magnifique comme le livre du même nom apporte
la preuve fascinante que notre cœur est bien plus qu’un simple organe… et qu’il
peut réellement transformer notre regard sur l argent, la santé, les relations ou le
succès.
L’infinie puissance du cœur est une expérience qui va vous faire découvrir… et redécouvrir…
ce trésor qui est en vous. »

VIDEO – T’haka t’ancrer !

VIDEO – T’haka t’ancrer !

Ce post n’est, bien entendu, pas une invitation à faire la guerre (agressivité destructrice),
mais une invitation à contacter votre SAINE agressivité. Libératrice. Créatrice. Vivace.
Votre puissance ancrée.
Celle qui donne la force d’avancer, de persévérer dans les projets et la réalisation de Soi, de construire sa vie, son bonheur, d’aller au contact pour dire ce qu’on a sur le cœur, de se relever quand on tombe, encore et encore, de ne donner de l’importance qu’à ce qui en a vraiment, de garder courage, de rester en confiance, de garder le cap.
.
Bien sûr le Haka est un moyen parmi une multitude.
Peu importe le moyen, du moment qu’il vous corresponde.
.
Cette vidéo pour SENTIR cette énergie particulière. Cette FORCE terrestre, ancrée.
Cela peut paraître paradoxal, mais elle amène à vivre la PAIX, la sérénité.
Comme quand on est bien présent, bien ancré, bien dans son corps, alors on se sent paisible, confiant, inébranlable.
Si vous avez déjà expérimenté ces sensations, alors vous savez de quoi je parle ici.
Et cette vidéo est magnifique car elle montre bien ce  paradoxe : après ce Haka, il y a un moment où on sent tout l’amour et la paix qui émane de ces êtres. On les sent connectés en eux/elles, et également interconnectée entre eux/elles.
.
Nul ne peut être puissant, endurant, sans ancrage.
Sans ancrage, l’arbre tombe.
Prenez soin de votre ancrage.
C’est une clé du bonheur essentielle.
Alors, ça vous fait vivre quoi de SENTIR cette force ?
Est-ce que vous la sentez en vous ?
Auteure texte : Isabelle Dinckel
Sur le chemin qui mène à la rivière

Sur le chemin qui mène à la rivière

Rivière verte. illustration de Anne Rossi "La grande rivière" Littérature jeunesse

 

Quand elle sortit sur le chemin qui mène à la rivière
Il n’y avait plus d’oiseaux pour chanter
Ils n’avaient plus rien à manger
Depuis longtemps
La rivière était morte et les poissons aussi
Plus rien n’était comme avant
Quand tout était fructueux
Toutes les couleurs avaient disparues
Même la lune était noire
Depuis que la reine était malade
Le monde s’était arrêté
De rire aux éclats
C’était son cœur
Il ne battait presque plus
On n’entendait plus que le vent froid
S’engouffrer à travers les branches mortes
Elles aussi
.
Elle marchait sur le chemin qui mène au bord de la rivière
Ses pas étaient lourds
Elle ne savait pas où elle allait
Ses pas l’amenèrent au bord de la rivière
Derrière elle, le village abandonné
Il n’y avait qu’elle
Les autres avaient préféré quitter la misère
Et elle, elle se retrouvait seule au bord de la rivière
Au-dessus de l’eau elle se pencha
Et elle vit…
Elle vit…
Le visage de la reine en pâle reflet
Elle ne savait pas que c’était elle
Comme il était triste ce visage
Il était comme abandonné
Alors elle le regarda et le regarda
Elle regarda comme il pleurait ce beau visage
Ses larmes perles bleues rejoignaient la rivière
Elle caressa ce doux visage
Comme il était doux
Elle aima ce visage
Elle aima ces larmes perles bleues
Elle aima cette rivière
Elle aima qu’elle accueille si bien les perles bleues
.
Le soir sous la pluie
Elle revint au village
Elle répara sa maison
Elle fit un bon feu
Et l’intérieur se réchauffa
Il faisait bon et doux
.
Le lendemain
Elle plongea dans la rivière
Elle tapota la surface pour la réveiller
Le clapotis de ses doigts était comme le chant de l’eau
Ploc plic ploc
.
Le soir dans sa maison
Le feu était encore plus grand que la veille
Elle se réchauffa bonnement
Elle écouta le bois craquer
Chaque craquement était comme une porte qui s’ouvre
Enfin
Et son corps se mit à danser de joie
Son rire rejoint les étoiles
Qui se remirent à briller
La lune elle-même les admira
Et versa sur elle ses paillettes argentées
Elle s’endormit
Des rêves plein les cheveux
.
Le matin au réveil ses yeux avaient grandi
Elle voyait des couleurs jusque-là inconnues
A chaque endroit où une paillette de lune était tombée
Une fleur avait poussé
Et comme chaque paillette était unique
Chaque fleur l’était aussi
Dans ses cheveux des oiseaux avaient fait leur nid
Dans ses chaussures, des souris dormaient
Elle marche pieds nus désormais
Elle sent la terre fertile et les racines vivaces
En elle
.
Chaque jour elle se baigne dans la rivière
Elle joue avec les poissons
Ils se nourrissent des jolies pierres bleues du fond
Reflétées par le soleil
Si lumineux
Que plus rien ne peut l’entraver
.
Le village refleuri et reverdi
A attiré les abeilles et les oiseaux
Et autres animaux
Et tous les amoureux du village
Qui ont apprit à chanter
A joyeuseter
Et depuis
Chaque soir dans le village
On raconte cette histoire
Aux plus grands et aux enfants
Pour que toutes et tous se souviennent
Et entretiennent la beauté
De ce qui leur a été confié

Auteure texte : Isabelle Dinckel
Auteure illustration : Anne Rossi : « La grande Rivière », littérature jeunesse.

Vous aimez ce texte ?
Vous pouvez me faire un retour en commentaire sur ce blog.
Vous pouvez également le partager en précisant le nom de l’auteure, merci !