fbpx
Informations et Rendez-vous : 06 75 06 04 25 - Isabelle Dinckel - Gestalt - stages
Fabuleuse année 2018

Fabuleuse année 2018

❤️ Je vous souhaite une année fabuleuse !
Pleine de tout ce que vous aimez
De tout ce que vous aimez le plus au monde
Une année fabuleuse, oh oui !
Parce que, comme chacun/e d’entre nous
Vous faites du mieux que vous pouvez depuis le début
Et que vous le méritez 1000 fois !
Alors, de tout cœur,
Je vous souhaite une fabuleuse année 2018 !
???⛷️?️‍♂️?❤️??????

Auteure : Isabelle Dinckel

Tout donner

Tout donner

Touchée
Profondément
Par tous ces êtres qui donnent tout ce qu’ils/elles ont dans le ventre
Qui offrent au monde
Tout ce qu’ils/elles sont
Quelle beauté ❤️
Quelle splendeur !
Quel régal !
ça m’inspire
Profondément
Merci !

 

Auteure : Isabelle Dinckel

Recette du bonheur

RECETTE DU BONHEUR
Chaque personne a sa vision du bonheur
Cette vision peut être influencée
Par notre environnement
La société dans laquelle on vit
Notre culture
Notre famille
Nos amis
Notre travail
Alors parfois ça convient à notre être (=qui on est profondément)
Et parfois pas.
Tout l’art est d’arriver à décoder
Ce qu’on veut vraiment vivre
Ce qu’on veut vraiment faire de notre vie
De repérer ce qui nous fait vraiment vibrer
Ce qui nous met en joie
Ce qui nous inscrit dans le bonheur
Chacun/e a sa recette propre
Il n’y a pas une recette valable pour tout le monde
Et parfois cette recette est à inventer
Et c’est ça qui est génial !
C’est que tout est possible
À vivre
Quand on s’ouvre à cette idée
Et qu’on quitte les croyances limitatives
Alors tout s’ouvre
Le monde s’ouvre à nous
Et nous pouvons vraiment faire de notre vie
Un délicieux moment
Fait de pleins de moments qui nous conviennent vraiment.
Je vous souhaite de trouver et de vivre votre recette du bonheur !
De tout cœur,
Isabelle

 Auteure : Isabelle Dinckel
Trouver son propre style

Trouver son propre style

Hé oui !
C’est une belle clé ça ?
Très envie de vous la partager ?
.
Trouver son propre style ?
Que ce soit en danse, écriture,
Dessin, théâtre, peinture
Sport, cuisine, agriculture
Vêtements, déco, Chocolat chaud…
Trouver son propre style
Le Trouver, le créer, l’exprimer
.
Par exemple en écriture
Ça veut dire
Non pas écrire comme untel/le connu/e, auteur/e à succès
Non !
Ça veut dire
Écrire comme soi-même !
Et ça c’est tellement délicieux !
Savoureux ! Merveilleux !
?????
Ah ! Merci la vie !

Joie

Que chacun de mes pas
Désormais se fasse dans la joie
Dans la conscience et la gratitude
De grandir pas à pas
.
Et que le rire et la tendresse
Chants de bonheur
De mon corps et de mon cœur
Se propagent dans tout l’univers

 

Auteure : Isabelle Dinckel

Le célibat : une étape heureuse !

Ah ! Cette croyance qui circule
Parfois bien ancrée
Qui raconte
Qu’on ne peut être heureux/se
Qu’en étant en couple

Si vous vivez une période de célibat
La bonne nouvelle
C’est que vous pouvez être
Totalement épanoui/e
En vivant pleinement cette étape
Oui c’est possible !

Ça peut d’ailleurs être une période propice
Pour apprendre tranquillement
À prendre soin de vous
À respecter vos besoins et vos limites
Et à réaliser que vous pouvez être autonome au niveau affectif

De plus, être un/e bon/ne compagne/on pour soi
Prendre soin de soi
Se respecter
Est un atout majeur
Pour laisser entrer dans sa vie
Quelqu’un qui soit un/e bon/ne compagne/on pour soi
Et aussi…
Pour être un/e bon/ne compagne/on pour l’autre !

 
 
 

 

 

Auteure : Isabelle Dinckel

Accepter son corps tel qu’il est

Faire croire à un être
Que son corps doit être comme ci ou comme ça
Pour être aimé ou désiré
Est d’une grande violence

C’est une violence faite au corps
C’est une violence faite à l’âme
C’est une violence faite à l’esprit
C’est une violence faite à l’Etre

Et c’est un immense mensonge
Parce que la réalité
C’est qu’il n’y a rien à faire pour être aimé
Et que chaque corps
Peut être désiré tel qu’il est
Pas par tout le monde
Mais par des personnes qui sont en capacité
De l’accepter tel qu’il est
Voire même…
De voir sa beauté
De l’honorer
De l’admirer
De le chérir
De le respecter
D’en prendre soin
De le chouchouter
De le faire danser, chanter et puis rire !

Et bien sûr
Ça peut venir des autres
Et ça peut également venir de soi  ?

 
 
 

Auteure : Isabelle Dinckel

Se sentir exister

Un des plus grand drame pour un être
Est de ne pas se sentir exister
C’est terrible
On ne peut pas vivre vraiment
Quand on ne se sent pas exister

Alors on s’invente des identités
Des stratégies inconscientes se mettent en place
Par exemple
On répond aux attentes des autres
À notre détriment
Pour leur plaire
Une autre stratégie est de tout faire pour attirer leur attention
Quelle que soit la stratégie adoptée
Elle est là
Pour exister à travers le regard des autres
Pour se sentir exister
Car c’est un besoin vital

Mais ces choses que l’on s’invente
Ne nous correspondent pas vraiment
Elles ne nous permettent pas
En vérité
De nous sentir exister vraiment
Puisqu’on est éloigné de soi
Éloigné de qui on est vraiment
De nos besoins réels
De nos aspirations profondes

Et en plus ça nous rend dépendant !
Ça nous fait courir après des chimères…
C’est épuisant !

Épuisant également
De mettre un couvercle
Sur qui on est vraiment

Ces stratégies se mettent en place inconsciemment
Et deviennent des mécanismes automatiques, habituels
Tellement habituels
Qu’on n’en est pas conscient la plupart du temps
Du moins… jusqu’à ce qu’on prenne le temps de mettre de la conscience dessus justement

La bonne nouvelle,
C’est qu’il existe un antidote !
Un antidote tellement simple
Et tellement efficace !
C’est de simplement exister dans son propre regard
Pour ce qu’on est vraiment
C’est à dire se regarder
Se considérer pour qui on est vraiment
Avec respect et bienveillance
Sans fioritures
Sans en rajouter
Parce qu’on est ASSEZ bien
Tel qu’on est vraiment

Et c’est aussi
Se respecter
Respecter ses besoins
Ses envies
Ses rêves
Son rythme
Ses limites
Être là pour soi
Tel/le qu’on est
Inconditionnellement

Oh bien sûr
On a besoin de temps pour apprendre tout ça
Ça ne se fait pas en claquant des doigts
Mais c’est POSSIBLE !
Et il est toujours temps !

Je vous souhaite une belle libération !
De tout coeur

Isabelle

 
 
 

 

 

Auteure : Isabelle Dinckel

Croire en soi

Croire en soi
Pas si simple quand on n’en a pas l’habitude
Quand on n’a pas été élevé/e
Avec un adulte encourageant
Bienveillant et valorisant

Et encore plus dur
Quand on a été élevé/e
Avec un adulte dévalorisant
Jugeant et cassant

Surtout quand on se rend compte
Qu’on a introjecté (inculqué)
Toutes les dévalorisations
Et qu’on les transporte en soi
Et qu’on se les répète
Parfois en boucle
Inconsciemment

Et en même temps
Si vous avez conscience de ça
C’est bon signe
C’est que ça n’est plus tout à fait inconscient
Et que vous allez pouvoir vous libérer de ces pensée poisons !

Vous n’êtes pas obligé/e
De continuer à écouter ces mensonges
Ces mensonges sur vous
Vous pouvez les transformer
Vous pouvez décider de croire en vous
Libre à l’autre de ne pas croire en vous
Ça lui appartient
Vous pouvez lui rendre ce qui lui appartient
Et reconstruire votre monde
Comme vous le rêvez !

 
 
 

 

Auteure : Isabelle Dinckel

Mais pourquoi je ne l’ai pas fait avant ?

Parfois on n’ose pas
Faire ce qu’on a tellement envie de faire
Ce qui nous tient tellement à coeur
Alors on attend
On repousse toujours le moment
D’agir

Il y a des fois où c’est ajusté d’attendre
Mais parfois ce qui est juste
C’est de franchir le pas
Maintenant
Mais voilà…
On se raconte des choses dans notre tête
On se raconte
Toutes les « bonnes raisons » de ne pas faire ce qu’on a de si important à faire
Cette chose qui nous tient à coeur
Si essentielle
On se raconte que ça peut attendre
Ou que ça n’est pas si important que ça
Ou qu’on n’a pas le temps
(Ah ! Cette belle excuse du temps !)
Ou qu’on n’a pas l’argent
(Ah ! Cette belle excuse de l’argent !)
Ces rationalisations
Qui sont des résistances au changement
Nous mènent parfois par le bout du nez
Inconsciemment
Et le temps passe…
Et ce qui si important
Qui est bon et juste pour soi
Ce qui nous fait tant envie
Ne se réalise pas
Parce que
ON ne le réalise pas

Et ça peut durer longtemps comme ça
Des années parfois

Et puis…
Un jour on se réveille
On regarde nos résistantes au changement
On va sonder l’inconscient
On va mettre de la lumière
Sur l’ombre qui nous bloque
Qu’est-ce qui se passe ?
Qu’est-ce qui résiste ?
Pour quoi je résiste ?
Quelles sont les peurs ?
Quelles sont les croyances ?
De quoi j’ai peur ?
Et le fait est que quand on se pose une question
On finit toujours par recevoir la réponse
(À partir du moment où on s’ouvre pour la recevoir bien sûr…)
Et tout s’éclaire
Et on peut transformer
Les croyances
Les peurs
Et on peut agir
Enfin !
Et on le fait
Oui on le fait !
Enfin !
Et on se dit
« Mais… Pourquoi je ne l’ai pas fait avant ? »
Quelle belle question n’est-ce pas ?

 

Auteure : Isabelle Dinckel